Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Aliens in America - Review - Critique - Pilot et épisodes suivants

    “Aliens in America is a darling, delightful and subversive sitcom

    with a social conscience.”

    Alien.jpg picture by blabla-series

    Crée par David Guarascio et Moses Port (The IT Crowd, Just Shoot Me)
    Diffusion sur
    the CW
    Series Premiere
    le 01 octobre 2007
    Format 22mn
    – 13 épisodes

    Cast
    Dan Byrd (Clubhouse), Adhir Kalyan, Amy Pietz (Caroline in the City), Lindsey Shaw (Ned's Declassified School Survival Guide), Scott Patterson (Gilmore Girls).

    Show Synopsis

    Justin Tolchuck est un adolescent de 16 ans sensible qui tente de s'en sortir alors qu'il traverse une période cauchemardesque au lycée dans la ville de Medora, Wisconsin. Il est aidé pour cela par sa mère, Franny, une femme attentionnée et délicate, et par son père, Gary, un entrepreneur en herbe. Sa soeur Claire ne vit pas le lycée de la même façon puisqu'elle est populaire et jolie. Franny décide de s'inscrire à un programme d'échange d'étudiants au niveau international et souhaite ainsi accueillir dans son foyer un adolescent nordique, athlétique et qui pourra ainsi aider son fils, Justin, à devenir plus cool et populaire. Cependant, il s'avère que l'étudiant étranger qui débarque est Raja, un jeune pakistanais de 16 ans. Malgré leurs fortes différences culturelles, Justin et Raja, vont rapidement devenir amis pour traverser ensemble dans l'adversité la difficile période du lycée. 
    (source : www.serieslive.com)

    Alieninamerica2.jpg picture by blabla-series

    Critique

    Aliens in America a crée l’évènement il y a quelques semaines sur la CW. Comédie format 22mn, servie par une majorité d’adolescents et de plus diffusée sur la CW , une chaîne à la réputation déjà bien entachée, Aliens in America malgré ces quelques caractéristiques lui faisant défaut, s’est pourtant vue recevoir les plus belles louanges de la part des impitoyables critiques américaines.

    Après visionnage à deux reprises de l’épisode inaugural, il faut dire que ces dernières ont eu bon goût. Aliens in America n’est rien d’autre que la nouvelle comédie de l’année, la série sans prétention mais férocement intelligente, la série qui stigmatise les clichés et les idées reçues des Etats-Unis et qui confronte avec pertinence deux civilisations modernes plutôt antagonistes.

    Après Little Mosque on the Prairie, illustre série canadienne intelligente et bougrement efficace, c’est au tour des Etats-Unis de consacrer le thème du monde musulman dans une série comique – Sleeper Cell étant un homonyme dramatique. Moins farfelue que son prédécesseur mais tout aussi jubilatoire, Aliens in America met en scène un jeune ado de 16ans, lycéen ordinaire voire inexistant qui voit sa vie bouleversée par l’arrivée d’un lycéen pakistanais recueilli par sa famille.

    Ce qui fait d’Aliens in America une première qualité indiscutable, c’est sa capacité à décrire, sans cliché ni a priori, le monde scolaire américain et ses travers. Si Justin est un anti-heros typique, plutôt décalé et pas populaire pour deux sous, c’est avant tout grâce à son aptitude à l’analyse, à sa pertinence et à son envie forte de s’intégrer. Justin est un lycéen intelligent qui comprend parfaitement les déboires qu’il connaît et subit quotidiennement, entre les sportifs outrecuidants vénérés, les filles fantasmées -dont fait d’ailleurs parti depuis peu sa sœur-, et les tyrans violents pas vraiment très instruits, il sait que lui ne correspond à aucune catégorie sociale reconnue à part peut-être celle des loosers dont on se moque et qui n’intéresse personne.

    Aliens in America, c’est avant tout une dimension dévolue au monde du lycée, à ce qui fait son ton comique et ce qui constitue aussi une part criante de vérité. A ce niveau, Aliens in America fonctionne efficacement, l’humour étincelle, et les situations comiques s’inscrivent directement dans la lignée de Mean Girls, premier teen-essai cinématographique maîtrisé et réussi de Tina Fey.

    Pour le reste, Aliens in America s’avère tout aussi louable. Quand la mère protectrice de Justin apprend qu’il fait parti de la fameuse liste des 10 filles à fréquenter, elle décide sous les conseils avisés du conseiller d’orientation d’accueillir un élève de Londres afin que lui et son fils développent une grande amitié. Le personnage de la mère de Justin est fortement convaincant, et c’est triste de la voir en retrait dans les épisodes suivants ; elle fait tout pour protéger son fils et le soutenir dans les moments difficiles, elle le conseille et n’hésite pas à étudier longuement la coiffure d’Ashton Kutcher pour que son fils soit populaire, elle est à la fois très amusante et particulièrement touchante.
    Ainsi, par son intermédiaire, débarque dans le Wisconsin, un étudiant pakistanais. Son arrivée crée le désespoir chez les Tolchuk. La mère avant tout mais Justin également ne voient pas d’un bon œil l’arrivée de ce musulman et connaissant l’attitude des lycéens, savent pertinemment qu’il ne sera pas celui qui permettra à Justin de créer une vie sociale. Leur attitude est à la fois odieuse et terriblement juste.

    cw-aliensinamerica-gl-12_007176-a9e.jpg picture by blabla-series


    Et c’est sous cet angle qu’Aliens in America excelle avant tout. En confrontant le choc des civilisations et des cultures, le racisme des américains, leur facilité à assimiler tout être oriental à l’islamiste terroriste coupable de crimes contre l’Humanité, en faisant les plus classiques amalgames sur la religion, les coutumes ou autre valeur propre à chacun, Aliens in America développe une vision satyrique de manière juste, originale et innovante, le ton comique de la série demeurant encore plus jouissif sur le sujet.

    En conclusion, Aliens in America est une comédie sympathique, à la fois pertinente et sarcastique, servie par des acteurs très convaincants, Justin, Raja et la mère de famille en tête. Le choc culturel entre le monde oriental et occidental est amenée à la fois de manière subtile et très impertinente, et permet à la série une empreinte nouvelle et originale. C’est à la fois intelligent et socialement très intéressant. Une belle réussite.

    Alien2.jpg picture by blabla-series
    Lien permanent Catégories : Critiques, xBrilliant But Cancelledx Imprimer Pin it!
  • Ugly Betty - Résumés - Saison 1

    Pilot (series premiere) – 1.01 (diffusé le 28.09.06)

    A la tête du groupe Mead Publications, Bradford Meade nomme son fils Daniel rédacteur en chef du magazine Mode. Ce dernier ne réalise pas encore les lourdes responsabilités qui pèsent sur lui. Il préfère prendre du bon temps avec sa nouvelle assistante... jusqu'à ce que son père découvre le pot aux roses. Il lui choisit alors une nouvelle employée qui travaillera sous ses ordres. L'heureuse élue est Betty Suarez, qui a l'avantage de ne pas être une source de tentation pour le jeune cadre, en espérant qu'il se concentrera cette fois sur son travail.

    7f829766575d5f2ccd168ac4b706aa06.jpg

     

    The Box and The Bunny – 1.02 (diffusé le 05.10.06)

    La comédienne Natalie Whitman a posé pour Mode. Elle n'apprévie pas que ses photos soient retouchées pour cacher les kilos superflus. Daniel apprend qu'en tant que rédaction en chef du magazine, il a la responsabilité du livre qui contient la maquette du prochain numéro. Wilhelmina décide de lui tendre un piège pour le discréditer. Betty est inquiète : son lapin en peluche préféré a disparu de son bureau.

    2ce13e0c7fad586f95814b5bc45cfe3f.jpg

    Queens for a Day – 1.03 (diffusé le 12.10.06) La fête bat son plein pour la sortie du 1er numéro de Mode sous la direction de Daniel Meade. Mais celui-ci est loin d'être satisfait. Il n'a fait que donner son accord à toutes les mises en place effectuées par Wilhelmina. De plus, il souffre de la comparaison avec son défunt frère Alex qui avait fait la fierté de leur père. Daniel décide de prendre les choses en mains pour le prochain numéro. Betty lui conseille Vincent Bianchi, un brillant photographe qu'elle adore.

    0a465fa8ceb1225408bc185ff4ed2bed.jpg

    Fey’s Sleigh Ride – 1.04 (diffusé le 19.10.06)
    Depuis la disparition de la boîte à musique de Fey, Bradford Meade est distrait. Il craint qu'elle soit utilisée pour le relier à Fey. Daniel et Wilhelmina préparent le numéro de Noël. Ils ont choisi un thème original pour le numéro le plus important de l'année. Et lorsqu'un magazine concurrent leur pique l'idée, c'est le drame ! Il leur faut trouver un autre sujet dans le peu de temps qu'il leur reste. Wilhelmina est déterminée à découvrir le responsable de cette fuite et lui régler son compte.

    4f525df582e295a60a451a550b6bf4f2.jpg

    The Lyin’, the Watch and the Wardrobe– 1.05 (diffusé le 26.10.06)
    La famille de Betty se prépare pour Halloween ! Rien n'est épargné : décoration, déguisements et blagues en tout genre. Betty ne sait plus où donner de la tête entre le problème de sécurité sociale de son père, Walter qui se montre trop entreprenant, et la nouvelle mission confiée par son patron : retrouver la montre qu'il a oublié chez l'une de ses conquêtes d'un soir. Reste à trouver laquelle. Wilhelmina, de son côté, traverse une crise. Il lui faut trouver une robe pour la soirée.

    cb87a19934686645e739b98ce9a3eae6.jpg

    Trust, Lust and Must – 1.06 (diffusé le 02.11.06)
    Betty et Hilda tentent de réunir une importante somme d'argent pour payer un avocat pour leur père. Celui-ci est entré illégalement dans le pays et pour d'obscures raisons n'a jamais réclamer de carte verte, même pendant l'amnistie. Wilhelmina doit gérer l'intrusion d'un invité inattendu dans sa maison : sa fille Nico. Daniel est bouleversé par une charmante inconnue, qui semble lui résister.  

    d244cf8e4ff112865034eb7322b69ae9.jpg

    After Hours – 1.07 (diffusé le 09.11.06)
    Hilda demande de l'argent à son ex pour payer les frais d'avocat pour son père. Bradford charge Wilhelmina de convaincre un investisseur d'acheter de la pub dans le magazine. Daniel est persuadé que Sofia Reyes joue avec lui, qu'elle tente de le séduire, à sa façon. Quant à Betty, elle se voit confier la critique d'un hôtel luxueux.

    e0c0015aaa775cf85a40cdfb709de347.jpg

    Four Thanksgivings and A Funeral – 1.08 (diffusé le 16.11.06) Bradford Meade organise son traditionnel dîner de Thanksgiving chez lui avec ses rédacteurs en chef. Daniel n'est guère enchanté de s'y rendre, jusqu'à ce qu'il apprenne que Sofia sera de la partie. Betty, toujours accaparée par Daniel, regrette de ne pouvoir s'occuper davantage de sa famille... Alors qu'elle se prépare pour une réception chez Donatella Versace, Wilhelmina est informée de l'arrivée de sa fille pour Thanksgiving. Marc et Amanda, quant à eux, décident de fêter Thanksgiving à leur façon chez Mode.

    4dfb0d215e99703d6dbda198852ab9bd.jpg

    Lose the Boss ? – 1.09 (diffusé le 23.11.06)
    Le lendemain de Thanksgiving, Mode doit couvrir un important article de dernière minute. Après son échec la veille avec Sofia, Daniel a bu plus que de raison. Malade, il ne sent pas en état d'affronter Sofia. Betty tente de limiter les dégâts durant son absence. Wilhelmina veut savoir qui a squatté son bureau pendant son absence en profitant de fouiller dans ses affaires et passer des coups de fil à partir de son téléphone.

    5148b48263b2af8f99cd09fc5a0d7ec6.jpg

    Fake Plastic Snow – 1.10 (diffusé le 30.11.06)
    Sofia met au défi Daniel de résister à une autre femme. Betty est contrarié car elle a rêvé qu'elle embrassait Henry, du service de la comptabilité. Amanda espère pouvoir bientôt prendre la place de Betty... Quant à Marc, il profite du secret qu'il partage avec Wilhelmina pour l'inciter à se montrer plus gentille avec lui.

    366c79f8aec62293551b4e32b228a820.jpg

    Swag – 1.11 (diffusé le 04.01.07)
    Betty profite du week-end pour déménager ses affaires de son bureau. Dès lundi matin, elle commencera son nouveau job. Elle est surprise dans les locaux par son amie Christina, qui découvre aussitôt que le sac Gucci qu'elle lui avait donné a été remplacé par une vulgaire copie. La couturière exige des explications.

    0abbdd3bf66b0c1e9d94431a5b98b31e.jpg

    Sofia’s Choice – 1.12 (diffusé le 11.01.07)
    Alors que son père se débat avec son assistante sociale pour trouver des preuves de l'année de son arrivée aux Etats-Unis, Betty fait ses débuts en tant qu'assistante de direction pour Sofia Reyes. Celle-ci joue la fille en plein désarroi en espérant que la jeune femme pressera Daniel à faire sa demande en mariage. Après des vacances romantiques au Texas en compagnie de Ted LeBeau, Wilhelmina vit sur un petit nuage.

    b815df7a21a9937f307d946ac3cd3cdc.jpg

    In or Out – 1.13 (diffusé le 18.01.07)
    Hilda est furieuse ! Elle a perdu son travail à cause de la plainte d'une cliente qui n'a pas supporté le shampooing de la gamme. Les produits ayant été retirés du marché, la jeune femme est sans travail. La mystérieuse femme masquée est décidée à mettre son plan à exécution plus tôt que prévu. Elle est déterminée à faire accuser Bradford Meade du meurtre de Fey Sommers et à prendre le contrôle de son empire avec la complicité de Wilhelmina.

    6ce8859fcfd02b322ad6b6262213e87c.jpg

    I’m Coming Out – 1.14 (diffusé le 01.02.07)
    Le petit monde est en effervescence pour la semaine de la mode. Surbookée, Betty refuse cependant d'envisager l'embauche de sa soeur. Elle sait très bien que leur collaboration tournerait mal. Bradley Meade informe son fils Daniel qu'il est fier du travail accompli et qu'il a l'intention d'annoncer publiquement qu'il sera son successeur à Meade Publications. Ils ignorent tout deux que dans l'ombre qu'Alex - alias Alexis - prépare son retour avec la complicité de Wilhelmina.

    a8b156e9f4977cca104482bda57b4011.jpg

    Brothers – 1.15 (diffusé le 08.02.07)
    Alex Meade est parvenue à faire son effet en revenant sous les feux des projecteurs dans la peau d'une femme. Bradford Meade derrière les barreaux pour le meurtre de son ancienne maîtresse Fey Sommers, le monde de la mode s'interroge sur ce que vont devenir Meade Publications et Mode. Alexis est déterminée à prendre le contrôle de l'empire familial et à confier la place de rédacteur en chef de Mode à Wilhelmina. Mais Daniel n'a pas l'intention de se laisser faire.

    4defc011603a7978b7595a8e34200daf.jpg

    Derailed – 1.16 (diffusé le 15.02.07)
    Betty ne sait pas comment tenir un tel secret. La mère de Daniel lui a avoué avoir tué Fey Sommers. Au grand désarroi de Wilhelmina, Daniel et Alexis décident de travailler ensemble. Bradford exige d'être défendu par le meilleur avocat : il demande à son fils d'engager Grace Chin. Le problème est que l'avocate est l'une des jeunes femmes auxquelles Daniel a brisé le coeur. Betty apprend qu'Henry a une copine.

    d22610ecd75fba0ae0dfc288a4af5c0e.jpg

    Icing on the Cake – 1.17 (diffusé le 15.03.07)
    Daniel préfère cacher à Alexis qu'il a engagé Grace Chin pour assurer la défense de leur père. Sachant que l'avocate veut interroger sa mère, Daniel déploie ses efforts pour Claire Meade reste introuvable. Il craint que sa mère révèle certaines choses qui n'ont pas lieu d'être dévoilées. Se sentant trahie, Wilhelmina est déterminée à prouver à Alexis que son frère n'est pas digne de confiance. Elle charge Mark d'ouvrir l'oeil. Henry invite Betty à la fête d'anniversaire de Charlie, sa copine.

    4fdf3e8ae3401b1ba3122eec41bb87e1.jpg

    Don’t Ask, don’t Tell – 1.18 (diffusé le 22.03.07)
    Son épouse Claire ayant fait des aveux complets à la police, Bradfort Meade est relâché. Il reprend aussitôt la direction de Meade Publications et renvoie son fils indigne, Alex, devenu Alexis. Cependant, Claire n'a pas dit son dernier mot. Actuellement en cure de désintoxication, elle va devoir faire face à la justice dans les mois à venir. Soucieuse de réunir sa famille, elle prend une décision radicale afin d'obliger les membres de famille à collaborer. La mère de Marc est de passage à New York. Le jeune homme s'efforce toujours de lui cacher son homosexualité.

    d8aff38f3750368c541c92ccc4081d29.jpg

    Punch Out– 1.19 (diffusé le 19.04.07)
    Désabusé, Daniel a repris ses bonnes vieilles habitudes. Il délaisse son boulot et recommence à sortir d'une fille à l'autre, histoire de rattraper le temps perdu. Betty, très conscienceuse, lui est totalement dévouée. Elle tente de le remettre sur le droit chemin. D'autant plus que Quincy Combs est dans les parages pour déterrer quelques secrets sur la famille Meade. Wilhelmina décide de jouer de ses charmes avec Bradford Meade pour parvenir à ses fins.  

    df4c2c7954b05d482b6b36eef01226c1.jpg

    Petra-Gate – 1.20 (diffusé le 26.04.07)
    Déçue par Daniel et par Christina, Betty n'est pas motivée pour aller travailler. Daniel est dans une mauvaise passe : une mère menade porter plainte pour détournement de mineure s'il n'accepte pas d'accorder une couverture à sa fille. Amanda est sous le charme d'un nouveau styliste venu chez Mode pour présenter sa collection à Wilhelmina. Hilda cache à sa famille qu'elle voit Santos en cachette.

    a28bf8ef978b3a39240c352301f10b89.jpg

    Secretaries Day – 1.21 (diffusé le 03.05.07)
    Son père étant contraint de quitter le pays, Betty tente de trouver un moyen de lui payer un billet pour le Mexique. Mais les places sont hors de prix. Au bureau, la jeune femme doit jongler entre l'organisation de la soirée pour la journée du personnel administratif et son patron qui refuse de se laisser aider. Wilhelmina met au point un plan pour pousser Bradfort à quitter son épouse. Hilda doit passer un examen déterminant à l'école de cosmétologie et Alexis tombe dans les filets de Rodrigo.

    85af293e16e71985d7e171cd1e410709.jpg

    A Tree Grows in Guadalajara– 1.22 (diffusé le 10.05.07)
    La famille Suarez part pour le Mexique où Ignocio doit engager des démarches pour obtenir un visa pour les Etats-Unis. Betty et Hilda font la connaissance de la famille de leur père. Betty aimerait aussi en savoir plus sur les origines de sa mère. Daniel semble dans une forme éclatante avec les drogues qu'il prend, et Alex craint une confrontation avec son ex, Jordan... Bradford ne peut se résoudre à signer les papiers du divorce. Wilhelmina tente de manoeuvrer pour l'amener à aller de l'avant.

    5453ec271f03cb40ca3fd5d7a3ea901b.jpg

    East Side Story – 1.23 (season finale) (diffusé le 17.05.07)
    Marc et Amanda découvrent par hasard la pièce secrète de Fey Sommers... De retour du Mexique, Betty est déterminée à se battre pour Henry. Pendant que Wilhelmina a la tête à d'ambitieux projets de mariage avec Bradford, Claire prépare son évasion du pénitencier. Et Alexis saute sur une nouvelle occasion de mettre son frère dans l'embarras. Quant à Justin, frustré de n'être que la doublure, il convoite le rôle de Tony dans West Side Story pour le spectacle de son école.

    447ee75e302a9725d1dff476fb2e3dda.jpg
    Lien permanent Catégories : Episodes, Ugly Betty Imprimer Pin it!
  • Prochainement dans Blabla-Series

    A suivre dans les prochaine semaines de Blabla-Series : les reviews des derniers pilots de cette rentrée -Samantha Who?, Carpoolers, Women's Murder Club- et les critiques de débuts de shows comme Back to You ou Aliens in America. Des nouveaux bilans de saison seront publiés, notamment les critiques des premières saisons d'Ugly Betty, de Californication ainsi que la saison 2 de Big Love et la saison 3 de Weeds. Un amer retour en images et en éloges de The Comeback verra aussi le jour.
    Une période apparemment placée sous le signe de la comédie …

    Par la suite, la tendance drama reprendra le dessus : quelques dossiers Carnivàle/Dead Like Me/Six Feet Under/The Tudors/The Wire seront  mis en lumière, tout comme les critiques de la très brillante saison inaugurale en cours de Tell me You Love Me, de l'intense et jubilatoire Damages ainsi que la première saison achevée de The Riches.
    Du côté des mini-series, j'ai définitivement renoncé à The Lost Room et me concentrerait vers des mini-series plus accrocheuses telles que Durham County ou le récent Five Days.

    Une fois les nouvelles habitudes établies, on reprendra le cours –très prometteur- des séries que j’affectionne :  30 Rock, Friday Night Lights, The Wire, Dexter, Pushing Daisies, The Office, Dirty Sexy Money, ainsi que ma longue liste de guilty pleasures : Brothers & Sisters, Ugly Betty, Desperate Housewives, Grey’s Anatomy et même Gossip Girl, nouveau guilty pleasure de l’année, avec résumés et critiques de saison à la clé. Les shows médiocres tels que Big Shots, Reaper, Journeyman, ou Moonlight seront rayés définitivement du blog en période de midseason. L’avenir de certains autres shows comme Bionic Woman, The Big Bang Theory, Nip.Tuck, Chuck, Private Practice, Men in Trees ou Heroes sera aussi très incertain. Du reste, les shows comme Cane, Life, Viva Laughlin (pour sûr), Cavemen, Life is Wild K-Ville seront volontairement occulté de mon esprit séance tenante, je me ferai également un plaisir de ne jamais évoquer le moindre formula show, de House à Law & Order en passant par la filiale CSI.

    Qui a dit qu'être seriephile était seulement une passion aussi oisive que relaxante ?

    Lien permanent Imprimer Pin it!
  • John From Cincinnati – Review – Critique – Saison 1 [Intégrale]

    "John From Cincinnati might be the strangest show ever produced

    for American television."

    Crée par David Milch (Deadwood, Brooklyn South, NYPD Blue) et Kem Nunn
    Diffusion sur
    HBO
    Series Premiere
    10 juin 2007
    Saison 1 achevé - Série annulée
    Format 50mn-
    12 épisodes

    Cast
    Bruce Greenwood (Class of the Titans, Capote), Rebecca de Mornay (ER, Identity), Brian Van Holt (Threshold), Luke Perry (Beverly Hills 90210, Windfalls, Jeremiah, Oz), Ed O’Neill (The West Wing, Dragnet, Big Apple, Married With Children), Keala Kennelly, Emily Rose, Matt Winston (Six Feet Under, Teachers, Enterprise) et Austin Nichols (Surface, Pasadena, Six Feet Under)

    Show Synopsis
    La famille Yost est une famille très connue en Californie : de père en fils, chaque Yost est devenu un surfeur de talent. Mitch, le patriarche, était la star incontestée du surf avant qu’il ne se casse le genou. Butchie, son fils, également très talentueux, a préféré une autre addiction. Shaun, le jeune espoir, est tiraillé encore ses pères refusant en bloc son entrée dans le monde impitoyable du surf et sa grand-mère, sa première supportrice. La famille Yost va être chamboulée lorsqu’elle verra arriver un homme étrange et énigmatique : John Monad de Cincinnati.

    Critique

    Je crois n’avoir jamais été aussi perplexe devant le début d’une série que devant les premiers épisodes de John from Cincinnati. Pas de sentiment de grande découverte qui pourrait charmer et envoûter le plus impitoyable des sériephiles, pas vraiment de répulsion ni d’hostilité à l’égard de l’histoire, et ce bien que le surf ne soit pas vraiment l’un de mes sujets de prédilection, pas vraiment non plus d’antipathie pour ces premiers épisodes, mais pas non plus de grandes affinités.

    John from Cincinnati est probablement la série OVNIesque de l’année, renouant ainsi avec le passé d’HBO et son florilège de séries singulières et farfelues. Une dose de sport, un thème familial classique, un soupçon de surnaturel et de mystique et au final, une belle ambiance intrigante à souhait. Nul doute, il y a bien la chaîne à péage américaine de renom derrière tout ça.

    Ce qui étonne au prime abord dans John from Cincinnati, ce sont ses dialogues chargés à bloc en fuck et synonymes et qui ne sont pas moins poétiques et touchants pour autant. Et pour cause : il y a une vraie alchimie entre les personnages : les Yost en sans cesse interaction les uns aux autres, bien qu’en perpétuel désaccord, un désaccord manifesté par le fucking patois ou l’art de décliner le mot fuck dans tous les sens inimaginables.

    Mitch, le patriarche, était la star incontestée du surf, c’était sa passion, sa vie, son temps. Après un accident au genou plus que sérieux, Mitch fut contraint d’arrêter sa carrière et redevint l’amateur plus ou moins anonyme d’antan.
    Son fils, très jeune reprit le flambeau, ce qui ne déplut pas à son père. Malheureusement pour lui et sa femme Cissy, Butchie Yost rencontra dans le milieu des gens mal intentionnés et dériva en toxico paumé.
    Son petit- fils, Shaunie, est aujourd’hui adolescent, fasciné par l’expérience de ses aînés, il surfa très vite et s’avère aujourd’hui comme les des plus grands espoirs de sa génération. Evidemment, Mitch et Butchie, bien qu’en confrontation permanente, voient d’un mauvais œil l’arrivée de Shaunie dans le milieu cruel du surf. C’est avec l’aide de sa grand-mère, une femme forte, aimante et très impétueuse, que Shaunie tente de percer et de se faire remarquer aux contests régionaux.

    Dès la première minute du pilot, l’énigmatique John Monad fait son arrivée à Imperial Beach et rencontre le junky Butchie. John semble de toute évidence connaître Mitch Yost de réputation et semble déterminé à le rencontrer.
    D’un caractère plus ou moins autiste et attardé, John est difficilement cernable et c’est là que réside l’intérêt majeur de la série. D’un vocabulaire assez limité, se concentrant sur ses formules toutes faites "The end is near", "It doesn’t ring a bell" transformés par la suite en « I don’t know Butchie instead », "I got my eyes on YOU", John se montre très innocent et pas vraiment cohérent. Pourtant, on comprend rapidement que John détient un don, un pouvoir, une aptitude, un quelque chose d'unique plus ou moins surnaturel.

    Tout d’abord, il se lie d’amitié avec le jeune Shaun, bizarrement, les deux garçons ne vont pas beaucoup échanger mais vont montrer une réelle connivence, notamment en mimant les mêmes gestes et attitudes. Mais John va surtout être proche de Butchie, de Kaï puis de Cass.
    Butchie profite surtout de la richesse de John qui sans le savoir, possède dans sa poche un portefeuille bien rempli, une carte illimitée ainsi qu’un mobile. Avec lui, Butchie se rend compte que quelque chose de différent s’établit, il se sent davantage modéré et ne ressent plus sa dépendance au crack. Avec Kai, John est plus intimidé. Il voudrait coucher avec elle, mais ne sait pas ce que « boning » signifie. Un soir, en lui disant « See God, Kaï », Kaî sera prix de vertige, aura certaines hallucinations et ressentira une grande chaleur au niveau de ses piercings, une sensation que partagera également Butchie et ses implants et Cass et ses prémonitions.

    Cela semble certain, John est particulier, et connaît des pouvoirs insoupçonnés. Et il y a sûrement plus qu’une coïncidence entre la lévitation de Mitch, le tremblement de terre, la résurrection de Zip puis de Shaun et l’arrivée de ce John Monad. J’ai conscience que cela ne constitue que du détail pur, mais il était difficilement concevable que de parler de l’étrangeté de John et accessoirement de la série sans évoquer certains éléments secondaires et fantasques de la série.

    Il y a un côté assurément Twin Peaks dans John from Cincinnati, le mélange subtil du banal ordinaire à l’étrange paranormal y est pour beaucoup. Une caractéristique que l’on ressent surtout dès le second épisode « His Visit : Day Two » lorsque Shaunie se casse le cou en surfant et se retrouve en état de mort cérébrale. Un brin choqué, et surpris du tournant inattendu de la série, on comprend rapidement qu’il est peu probable que l’un des personnages principaux décède si vite et que John aura certainement un rôle dans l’affaire.
    Un Shaun qui revit, reparle, réagit comme si rien ne s’était passé ou l’épisode « His Visit :Day Two Continued » -le meilleur à ce jour pour moi-  continue un peu plus dans l’étrange. Après une scène parfaite dans laquelle la famille Yost s’enfuit de l’hôpital sous l’air tonitruant de Time To Say Goodbye de Sarah Brightman, c’est au tour du nouveau propriétaire, de Freddie et de Vitenam Joe d’être en proie à des hallucinations.

    Dans John from Cincinnati, la distribution est très riche et comme dans toutes grandes séries, les rôles secondaires abondent et contribuent à la qualité et à la complexité d’une histoire. Outre la grande mère Cissy que je trouve fascinante, c’est avant tout Bill -second père de Shaun- qui se démarque des autres, notamment par sa volonté de protéger celui qu’il considére un peu comme son autre oiseau sans défense, par sa complexité aussi, complexité manifeste lors de ses dialogues avec ses oiseaux.
    Les couples Freddie-Palaka un peu comparable au duo Butchie -le rebelle au gentil fond- et John -le différent- et Ramon-Meyer-Barry, -concierge dévoué, avocat craintif et propriétaire homosexuel, traumatisé, un tantinet cinglé- sont également non négligeables et apportent une touche d’humour assez second degré sympathique.

     524934b0576050c87ade8b52664d9723.jpgEn conclusion, John from Cincinnati est une série emblématique d’HBO, intriguante et excentrique à la fois, qui pique notre curiosité par son aspect mystique et irrationnel personnifié par le nomade et mystérieux John Monad (remarquez l’anagramme). Bien que le tout puisse rendre à certains moments plus que perplexe, la série John from Cincinnati peut se vanter d’avoir à l’heure actuelle une empreinte bien à elle, un ton singulier plutôt plaisant et une qualité constante et générale indéniable.
    De plus, malgré sa précoce annulation plutôt injuste pour une série de cet acabit, David Milch-Kem Nunn étant les créateurs du show, on osait ainsi espérer que John from Cincinnati savait où il allait, qu’il savait ce qu’il faisait, qu’il maitrisait chacun de ses aspects fantasques et qu’il apporterait maintes réponses aux questions déjà nombreuses que l’on se pose. Encore une déception dans ce monde sériel si prometteur.

     

     

     

     

     

    Pour finir, une vidéo promo qui résume assez bien les points principaux de la série.

    Et dans ce monde avide de succès dans lequel les génériques négligés n’ont plus la moindre existence, voilà celui de John from Cincinnati. D’une minute trente, s’il vous plait.

     

    Lien permanent Catégories : Critiques, xBrilliant But Cancelledx Imprimer Pin it!
  • Blabla-Series ?! A propos en ligne !

    b925755dbc2d53c8f81a9248622f9fd0.jpg

    Seriephile, serievore, seriephage ou quelle que soit la terminologie empruntée pour décrire cette passion particulière,  débonnaire, prenante, et très enrichissante que sont les séries télé …  je fais ainsi parti de ces fous de séries, américaines avant tout, britanniques aussi, et canadiennes parfois.
    Je fais parti de ceux pour qui les mots sweeps, upfronts et The Wire signifient quelque chose, pour qui Bryan Fuller et Tina Fey sont des maîtres vénérés dans leur domaine et pour qui Friday Night Lights n’est pas qu’un film avec Billy Bob Thornton et Rome une ville où l'on y mange bien.

     




    Etudiant en droit, de vingt ans, ma vie se résume à la douce jeune-fille qui partage mon quotidien, à ces études difficiles mais bénéfiques, et aux séries télé, évidemment.

    J’ai grandi sous l’éducation parfaite et bohème de Lorelaï Gilmore, mère spirituelle et éternel guide de vie. Amy Sherman-Palladino m’a introduit dans l’univers singulier des séries télé, c’est elle qui me permit de distinguer le chef d’œuvre de la copie ratée, le soap-opera sans intérêt de la dramédie sincère et touchante. Mon genre de prédilection restant le drama.
    Depuis les débuts de Gilmore Girls, le monde sériel a sans cesse évolué pour atteindre un niveau d’excellence indicible, faisant rougir les plus grands chefs d’œuvre hollywoodiens.
    Sex & The City, The Sopranos, Dead Like Me, Friends, The West Wing, Deadwood ou Carnivàle ont été les coupables de cette incroyable avancée.

    Ce blog n’a qu’un but : parler de ce monde sériel. Affirmer sa rareté, faire le panégyrique de ce qui pour moi une religion, se complaindre de l’arrêt brutal de quelques régulières, évoquer pilot et season finale, mais aussi dénoncer les mauvais élèves et dire du mal des séries bas de gamme qui mettent à mal tout un univers stylisé, et il y en a beaucoup, croyez-moi. On ne cesse de parler de Prison Break, 24 et autre Desperate Show, sachez qu'il n'y a pas que ces succès populaires surestimés et qu'il y a bien  mieux à la télé : il faut savoir s'intéresser et bien savoir zapper.

    3eb0dc97cc571e0c3acc652ead3c5d14.jpg

    Il ne me reste plus qu’à souhaiter une bonne lecture.

    Blabla-Series.

    Contact : blabla-series@hotmail.fr

    Lien permanent Imprimer Pin it!
  • Men in Trees - Résumés - Saison 1

    Pilot – 1.01 (diffusé le 12.09.06)
    La conseillère en relation amoureuse Marin Frist est confiante lorsqu'elle rencontre un homme. Elle sait quoi chercher, ce qu'il faut éviter et ce qui la rendra heureuse. Mais un jour, sa propre histoire se finit mal. Suite à une tempête de neige, elle se retrouve coincé à Elmo, une petite ville d'Alaska, où elle donnait une conférence.
    4f66254c237b1d0fae6940a991c783f3.jpg

    Power Shift – 1.02 (diffusé le 15.09.06)
    Alors que Marin s'acclimate petit à petit à son nouvel environnement, elle reçoit un conseil surprenant venant des hommes d'Elmo sur ce qu'elle devrait faire pour passer à autre chose. Elle fera entre autre le rencontre d'un raton laveur et ses débuts à la radio locale, créée par Patrick.

    89191d9f938caafd0cf6cc3bb2147c28.jpg

    For What It’s Worth – 1.03 (diffusé le 22.09.06)
    Marin a du mal à accepter d'être à nouveau une femme célibataire. Elle se rend compte que c'est plus difficile que ce qu'elle pensait. En attendant, on lui a demandé de présenté les hommes de la ville lors d'une vente aux enchères. Et elle a l'intention de dépenser tout son argent sur un homme particulier. Patrick emmène Annie voir sa mère. Annie est nerveuse à l'idée d'être présenter Celia qui est très protectrice avec son fils. Quant aux rapports entre Ben et Theresa, ils deviennent de plus en plus compliqués.

    Sink or Swim – 1.04 (diffusé le 29.09.06)
    Depuis que Marin a quitté New York, elle a disparu des médias. Une rumeur circule à New York disant qu'elle est morte. Alors que le plus vieil habitant de la ville meurt, leur «ville-soeur» les laisse tomber juste avant le Festival de la Nouvelle Lune. Marin se saisit alors de l'occasion pour se rendre utile en trouvant à la ville une nouvelle "compagne". Quant aux vêtements qu'elle avait fait venir de New York, elle découvre qu'ils sont portés par les autres femmes de la ville.

    91a4c51687d278bc03e27c6409b05ecc.jpg

    Talk for Tat– 1.05 (diffusé le 06.10.06)
    Alors qu'Elmo subit une vague de chaleur, Marin découvre que le raton laveur vivant dans son placard est malade à cause des barres énergétiques qu'elle lui donne. Elle demande de l'aide à Jack. Elle découvre alors qu'elle est attirée par lui, mais elle ne sait pas si elle (ou même lui)est prête pour une nouvelle relation. Dans le reste de la ville, c'est la passion entre Patrick et Annie, et Theresa est surprise en découvrant le rapprochement ente Ben et Sara.

    bd0aaa9e2e61a5125651c1292310ee81.jpg

    The Carribou in the Room – 1.06 (diffusé le 13.10.06)
    Marin enquête pour savoir si un homme et une femme peuvent rester amis après avoir couché ensemble. Voulant tester sa théorie, mais aussi pour le plaisir d'aller dans une grande ville, elle convainc Jack de l'accompagner à Anchorage. Quant à Patrick, il ne comprend pas pourquoi Annie veut limiter le temps qu'ils passent ensemble. Et Sara, Ben et Theresa se posent des questions sur l'avenir de leur relation.

    ce1510f40ac87b39a63db0d3d31746f8.jpg

    Ladies Frist – 1.07 (diffusé le 20.10.06)
    Toute la ville d'Elmo fête l'anniversaire de Marin. Cette événement est perturbé par l'arrivée de Liz, la petite soeur de Marin. Maintenant que Ben a demandé à Theresa de déménager, les relations de cette dernière avec Sara sont tendues. Quant à Buzz, il découvre l'avion du père de Patrick, qui a disparu 26 ans plus tôt. Cette découverte redonne de l'espoir à Patrick. Il se demande si son père n'aurait pas pu survivre.

    82558ca47016deed9b4a72b298914e35.jpg

    The Buddy System – 1.08 (diffusé le 27.10.06)
    Maintenant que Celia a révélé que Buzz était le père de Patrick, Marin les aide à gérer leur nouvelle relation. Parallèlement, elle part avec Annie à la recherche d'un centre de beauté, parce qu'elles ont besoin de s'offrir une journée de soins. Tandis que Sara se prépare pour son examen de secourisme, elle remet son avenir en question. Alors qu'Elmo est victime de tremblements de terre, entraînant des avalanches, Marin et Jackse voient obligés de partir à la recherche de Buzz et Patrick.

    1641b9aeb84525583e7e35968f0e64ce.jpg

    The Menaissance – 1.09 (diffusé le 10.11.06)
    Sans en parler à Marin, Jane publie le premier chapitre de son livre sur les hommes dans le News Yorker. Marin doit en parler à Jack, étant le sujet de ce chapitre, il a le droit de refuser. Parallèlement, la chanteuse Jewel s'arrête au bar après avoir eu une panne de voiture. Elle connaît Theresa. Elles formaient un groupe de musique. Quant à Celia et Mai, elles se disputent pour savoir qui est la meilleur mère pour Patrick.

    37cda7a8b55d06f6b6d5b9fe61e503f7.jpg

    NY Fiction Part I – 1.10 (diffusé le 30.11.06)
    Marin part à New York pour Thanksgiving. Jane lui a organisé des rendez-vous avec des éditeurs pour la publication de son nouveau livre. Cet éloignement d'Elmo fait prendre conscience à Marin et Jack de l'augmentation de leurs sentiments. Elle a hâte de rentrer à Elmo, mais manque sa correspondance. Quant à Patrick, il doit choisir entre passer Thanksgiving avec Annie à New-York, ou avec sa nouvelle famille. Et Ben espère que Theresa va l'aider pour préparer leur Thanksgiving annuel pour ceux qui n'ont nul part où aller.

    NY Fiction Part II – 1.11 (diffusé le 07.12.06)
    Alors que Jack attend impatiemment Marin à l'aérodrome qui revient à Elmo, il est surpris par le retour de quelqu'un de son passé proche. Quand à Annie, elle en veut toujours à Patrick pour la façon dont il l'a traité pendant le dîner de Thanksgiving. Jane et Sam, alias Plow Guy, passent du temps à New York en amoureux. Et Ben et Theresa s'interrogent sur leur avenir.

    The Darkest Day – 1.12 (diffusé le 11.01.07)
    Maintenant que Jack a admis à Marin qu'il avait des sentiments pour elle. Marin accepte de patienter jusqu'à ce que son ex-petite amie, Lynn, quitte la ville. Quand à Annie, elle pense que Patrick ne sera pas prêt pour une relation tant qu'il n'aura pas coupé le cordon avec sa mère. Cette dernière reçoit de son côté la visite de son supérieur. Sara décide de revenir à Elmo. A son arrivée, elle est surprise de voir que Ben et Theresa sont à nouveau ensemble. Et Jane se pose des question sur sa relation avec Sam. Elle se demande si elle peut supporter une relation longue-distance.

    54da764b15d67ccdae1490736fef9140.jpg

    History Lessons – 1.13 (diffusé le 18.01.07)
    Marin souffre du syndrome de la page blanche. Elle n'arrive pas à poursuivre l'écriture de son livre. Elle souffre aussi de la fin de son histoire avec Jack. Elle propose son aide pour la vente de charité pour la collecte de fonds d'Elmo. Stuart, son éditeur, lui rend une visite pour voir l'avancement de son deuxième chapitre. Quant à Jack, il essaye de reprendre sa relation avec Lynn là où ils l'avaient laissée. Et Patrick voit ses tentatives de demande en mariage échouées.

    a5ce74c5366d7560590d6e63025b1ffa.jpg

    Bed, Bat and Beyond – 1.14 (diffusé le 25.01.07)
    Marin est excitée de pouvoir emménager dans sa nouvelle maison, une cabane rustique dans la montagne. Mais elle va vite découvrir que la maison n'est pas prête pour l'accueillir. Elle va même y faire quelques rencontres inattendues. Jane va négliger involontairement Sam, pour aider Marin dans son emménagement. Patrick va quant à lui prendre conscience qu'il ne pourra pas offrir à Annie le mariage dont elle rêve. Celia admet qu'elle sort avec son patron, Richard. Theresa ne sait pas trop quoi penser du fait que Sara aide au bar pendant que Ben récupère. Et Lynn se rend compte que Jack pourrait avoir encore des sentiments pour Marin.

    2015ab800127112a372fe38dd26ef841.jpg

    Take it like a Man – 1.15 (diffusé le 01.02.07)
    L'éditeur de Marin, Stuart, l'invite de façon inopinée pour un voyage au ski. Il lui demande de venir le rejoindre pour la soirée. Marin se demande si elle doit accepter cette invitation. Jack est quant à lui nerveux. Il doit accompagner Lynn pour une échographie. Patrick révèle à Annie que dans le passé, il a fait un don à la banque du sperme. Jane et Sam s'enseignent leur secrets de vie. Et Buzz reçoit la visite de son fils. Il ne l'a pas vu depuis de nombreuses années.

    1cb03b5f9dae032830bcf0c3d6b28431.jpg

    Nice Girls Finish Frist – 1.16 (diffusé le 08.02.07)
    Quand Marin n'arrive pas à obtenir une équipe pour faire les travaux dans sa nouvelle maison, elle fait la rencontre d'un solitaire, sexy, qui s'appelle Cash. C'est le bricoleur local.
    Buzz découvre quant à lui le secret de George, son fils qu'il vient de retrouver. Il a du mal à l'accepter. Marin doit décider si elle va ou non à la fête organisée pour le bébé de Lynn. Et Jane, pour passer plus de temps avec Sam, décide d'essayer de faire son travail à Elmo.

    e580e106186fc5a3de6e9bfb59ff66ff.jpg

    The Indecent Proposal – 1.17 (diffusé le 15.02.07)
    Quand Marin découvre que Cash vit dans une tente, elle lui propose d'habiter chez elle pendant qu'il fait les travaux. Elle va devoir s'habituer à son style de vie. Alors qu'elle n'y était pas du tout préparée, elle apprend une nouvelle étonnante concernant Jack et Lynn. Quant à Patrick, il veut demander officiellement au père d'Annie, la main de sa fille. Annie l'emmène donc à New York pour rencontrer son père et les autres membres de sa famille.

    8a624625d2b9b5f5d0ae4e073a73d206.jpg
    Lien permanent Catégories : Episodes Imprimer Pin it!
  • Big Love - Résumés - Saison 1

    Pilot – 1.01 (diffusé le 12.03.06)
    Dans la banlieue de Salt Lake City, Bill Henrickson, polygame, tente de répondre aux besoins émotionnels, amoureux et financiers de ses trois épouses, Barb, Nicki, Margene, et de leurs sept enfants. C’est un brillant homme d’affaires qui lance son deuxième magasin Home Plus, une quincaillerie grande surface, quand Roman, alias « le prophète », puissant patriarche de la commune de Juniper Creek, également père de Nicki, deuxième épouse de Bill et acheteuse compulsive, fait obstacle à son succès. Comme s’il n’avait pas déjà assez d’ennuis, son frère Joey, avec qui il s’était jadis brouillé, ancienne étoile du football devenu un bon à rien, appelle Bill pour lui annoncer une nouvelle consternante au sujet de leur père Franklin, qui habite lui aussi la commune de Juniper Creek avec leur mère Lois.
    9072d3662dd459bdb289087c751e2b78.jpg

     

    Viagra Blue – 1.02 (diffusé le 19.03.06)
    Nicki se fait mettre à l’écart par Bill après l’avoir grondé parce qu’il n’avait pas respecté la « journée attitrée » de Barb, qui obtiendra plus tard une compensation. Parce qu’il craint les menaces de Roman, Bill pense à installer un système de sécurité chez lui. La convalescence de Franklin à l’hôpital se termine par une visite de Roman et une dispute avec son fils au cours de laquelle seront révélées quelques vérités. L’associé de Bill, Don Embry, confie à Bill ses projets d’agrandissement pendant un souper qui a lieu chez lui. Margene insiste pour que Bill lui achète sa propre voiture, Sarah développe une nouvelle amitié et Bill répond aux demandes pressantes de ses épouses.

    ee7209095a900c527bc80a93e5fb3198.jpg

     

    Home Invasion– 1.03 (diffusé le 26.03.06)
    Malgré les réprimandes de Bill pour ses dépenses extravagantes, Nicki organise dans un complexe hôtelier une fête somptueuse pour le cinquième anniversaire de leur fils Wayne. Pendant ce temps, Bill installe un « périmètre de sécurité » autour de sa maison. Barb tente de garder leur secret de famille à l’écart des voisins. Margene veut se faire respecter. Bill est inquiet lorsque Home Plus reçoit un visiteur indésirable.

    d690f6f30334607a832beaaddefe168f.jpg

     

    Eclipse – 1.04 (diffusé le 02.04.06)
    Bill voit plus clair après une nuit perturbée par des rêves prémonitoires. Au cours d’un voyage de chasse avec Ben, il obtient la réponse qu’il attendait. Barb obtient un contrat d’enseignement à long terme, ce qui ajoute de la pression aux deux autres épouses. Nicki repousse ses créanciers, ou presque. Joey passe voir Bill et lui révèle des choses au sujet de Roman. Au cours d’une fête qui tourne mal, Sarah est tirée d’affaire par Heather. Teenie est humiliée pendant sa fête de l’éclipse lunaire.

    70daae01ed5217cc0861dc25965d8e1a.jpg

     

    Affair – 1.05 (diffusé le 09.04.06)
    Le comportement de Bill et de Barb éveille les soupçons de Nicki. Bill et Don répandent des ragots sur Roman en faisant un appel anonyme au procureur général, « Tsar de la polygamie ». Un employé de Home Plus formule des accusations troublantes. Roman tente de mettre la main sur la vérification comptable effectuée par Alby, afin d’en exposer les failles et de provoquer la colère de Bill. Margene se lie d’amitié avec Pam, la nouvelle voisine, ce qui inquiète les autres épouses. Nicki annonce une bonne nouvelle à la famille.

    bb993f8225605a93845664740fbb482b.jpg

     

    Roberta’s Funeral – 1.06 (diffusé le 16.04.06)
    Bill se rend à Juniper Creek pour assister aux funérailles de Roberta, la première épouse de son père Frank. Il y fait une proposition de règlement à Roman que ce dernier pourra refuser…  ou peut-être pas. Puisque Roberta n’y est plus, Lois voit l’occasion de devenir la première épouse de Frank. Pendant ce temps, Barb tire Nicki du pétrin à Home Plus, et Ben se demande s’il a tout ce qu’il faut pour suivre les traces de son père.

    634ffb5bb38495fa0e184bd692c2a12d.jpg

     

    Eviction – 1.07 (diffusé le 23.04.06)
    Malgré ses querelles incessantes avec Roman, Bill prépare le lancement d’une nouvelle campagne de publicité coûteuse pour Home Plus. Nicki chasse deux missionnaires insistants. Pam invite Margene à assister à un récital donné par son église. De mauvaises vibrations se dégagent pendant un voyage que Ben effectue avec des étudiants du séminaire. Alby se trouve de nouvelles occupations puisqu’il ne s’occupe plus des affaires Henrickson. Sarah ramène à la maison un invité inattendu. Nicki révèle un gros secret à Barb. Roman donne au clan Henrickson la réponse à la proposition de règlement de Bill.

    958f874318b7fe2cb5f578cd61eefe46.jpg

     

    Easter – 1.08 (diffusé le 30.04.06)
    Après avoir été évincés de leur résidence temporaire, Franklin, ses femmes et son chien ainsi que Joey, à la recherche d’un nouveau départ, arrivent chez Bill juste à temps pour Pâques. Bill est en proie à de nombreuses poursuites judiciaires. Nicki apprend qu’elle n’est pas la seule à être endettée. Sarah créé des liens inattendus avec Lois. Bill prend Roman de court avec une dernière contre-proposition.

    a6c17e1278d24bf9ab034752903fcb17.jpg

     

    A Barbecue For Betty – 1.09 (diffusé le 07.05.06)
    Bill célèbre sa libération du joug de Roman, mais l’ingérence du prophète n’est peut-être pas tout à fait terminée. Nicki, qui apprend une terrible nouvelle à Bill, espère se faire pardonner mais redoute le pire. Don a le coup de foudre pour une femme dénommée Betty. Bill décharge sa mauvaise humeur sur Sarah après une prise de bec avec la police. Obsédée par le vote, Margene laisse Chad en toute déconfiture.

    555a3f5f2ea73edb40a942820fb13798.jpg

     

    The Baptism – 1.10 (diffusé le 14.05.06)
    Barb reçoit la visite indésirable de sa soeur Cindy qui désapprouve fortement le style de vie polygame de la famille. Alors que sa querelle avec Roman s’intensifie, Bill tente d’infiltrer le conseil du clergé de son église. Ben ne donne que très peu d’affection à sa copine Brynn, mais en reçoit beaucoup en retour. Margene est déprimée parce qu’une de ses amitiés est rompue et va jusqu’à bâcler ses tâches ménagères; le baptême de Teenie la transforme.

    4e0b87faa1659d2747d58afa12eea865.jpg

     

    Where there’s a Will – 1.11 (diffusé le 21.05.06)
    Le cours des actions Henrickson augmente. Barb devient finaliste au concours « Mère de l’année », et on demande à Bill de devenir nouveau membre du groupe de leadership de Salt Lake City. Pendant ce temps, les trois épouses préparent leurs plans successoraux pour la garde de leurs enfants respectifs en cas de décès sans que les autres épouses le sachent, mais elles se font réprimander par Bill qui a tout appris par Hatcher. Rhonda revient de Juniper Creek pour une semaine de vacances plutôt théâtrale, suscitant la compassion de Sarah et de Heather. Enfin, Holloway découvre que de garder des secrets à l’endroit de Roman comporte une part de risque, mais également de récompense.

    991a42bc1f9d41c2914857db44d7ff75.jpg

     

    The Ceremony – 1.12 (diffusé le 04.06.06)
    Bill et Joey font une mauvaise surprise à Roman en l’affrontant au cours de la réunion du conseil du clergé de l'église – leur réussite sera-t-elle de courte durée? Les mauvaises habitudes de Wanda resurgissent lors d’une visite d’Alby. Adaleen met abruptement fin au congé sabbatique de Rhonda. Le serment familial qu’a prêté Nicki est mis à l’épreuve. Barb se retrouve sous les feux de la rampe durant les cérémonies au manoir du gouverneur qui couronneront la Mère de l’année.

    89a8bfae03a7eabb21d5156cd291e7be.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Big Love, Episodes Imprimer Pin it!
  • Big Love - Review Générale - Critique - Saison 1

    Crée par Mark V. Olsen et Will Scheffer et produit par Tom Hanks
    Diffusion sur
    HBO
    Series Premiere
    12 mars 2006
    Saison 2
    le 11 juin 2007
    Format 50mn -
    12épisodes

    Cast
    Bill Paxton (Titanic, A Simple Plan, Club Dread, Resistance), Jeanne Tripplehorn (Mickey Blue Eyes), Ginnifer Goodwin(Mona Lisa Smile, Ed), Chloë Sevigny (Zodiac, Melinda Melinda, Broken Flowers, Boys don’t Cry, American Psycho), Grace Zabriskie (Inland Empire, Armageddon, The Wind Effect), Amanda Seyfried (Veronica Mars, Alpha Dog, Mean Girls, Nine Lives), Douglas Smith(Sleepover, Crossing Jordan, Close To Home), Tina Majorino (Veronica Mars).

    Show Synopsis
    Bill Henrickson a tout pour être heureux. Directeur de deux entreprises de bricolage prospères, Bill est un américain particulier, d’une part il est issu de la communauté mormone, d’autre part, il est polygame, pratique officiellement prohibée par la doctrine mormone en 1890. Les trois femmes de Bill sont très différentes les unes des autres. Chacune vivant dans une des trois maisons contiguës de Bill, ce dernier profite ainsi de sa famille et de ses sept enfants au quotidien.

     

    Critique

    Big Love est l'une des dernières comédies à succès de HBO, malheureusement les comédies sur HBO étant de moins bonne facture que les drames, et autres séries historiques signés par la chaîne à péage, peu d’espoirs étaient fondés sur cette ultime comédie. Heureusement, en plus d’une teinte fortement dramatique, Big Love est fondé sur un le thème assez alléchant : la polygamie.

    Evidemment, l’atout majeur de Big Love, c’est la dimension innovante et excentrique « le Big » d’un thème récurrent et classique « le Love ». Et il faut reconnaître que le thème de la polygamie est parfaitement maîtrisé dans Big Love : une approche nouvelle, dénuée de clichés et plutôt cocasse d’une famille nombreuse et agitée.

    Bill a en effet trois femmes. Barb, surnommée la patronne par les deux autres, est l’épouse légale de Bill, elle lui a donné trois enfants : Sarah, Ben et Teenie. Des trois femmes, Barb est la seule à travailler, elle est institutrice remplaçante aspirant à être titulaire. Barb est la modération et la maturité même, elle donne souvent son salaire au compte commun de la famille qui permet à toutes les femmes et à Bill de vivre en totale égalité. Cependant, à la mi-saison, Bill et Barb vont vivre une histoire d’amour torride et secrète, une histoire qui rappellera l’ancienne vie du couple et qui, une fois finie, minera le moral de Barb.

    C’est en ayant un cancer il ya six ans que Barb accepta la venue de la seconde épouse : Nicky, la mormone venue de la communauté pour la soigner. Nicolette, sic sa mère, appartient à la même communauté mormone de Bill –alors même que Barb est une femme ordinaire qui rejette cette communauté et la doctrine mormone-, elle est même la fille du prophète Roman Grant. Contrairement à Bill, Nicky est toujours attachée à sa famille et à ses origines religieuses, son look vestimentaire en atteste d’ailleurs. Elle supporte mal la distance entre la communauté et son lieu de vie, et pour palier cette difficulté, Nicky achète beaucoup, pour elle, ses deux jeunes fils et son intérieur, qu’elle veut plus chic que celui de Barb. Elle accumulera ainsi neuf cartes de crédit et une somme de dettes de 60 000 dollars, une fois le tout révélé, Nicky regrettera amèrement son secret. Cependant sa force d’esprit, son agilité et son caractère montre qu’elle est la femme qui s’impose le plus.

    La dernière femme s’appelle Margie, elle est la plus jeune de toutes. Margie travaillait au magasin de Bill avant de devenir la baby-sitter de la famille. L’idée d’une grande famille en parfaite communion lui a toujours plu et folle amoureuse de Bill, c’est alors qu’elle accepta de constituer la troisième femme d’un foyer polygame. Souvent jalouse de l’attention que Bill donne aux deux autres, elle connaît quelques crises existentielles. D’autre part, elle a du mal à élever ses deux bébés, se sentant souvent seule ou parfois excitée comme une adolescente, étant très liée au plus grand garçon de Bill, Ben, Margie est assez immature et c’est ce qui fait tout son charme. Contrairement à Barb et Nicky, Margie est une femme fragile qui connaît souvent quelques remises en questions mais en raison son amour à l’égard de Bill, Margie montre un bonheur parfait.

    L’intérêt majeur de cette famille est l’approche faite à ces trois femmes, à la fois amies et concurrentes. Ces trois femmes sont assurément le réel pilier de la famille Henrikson, elles permettent une vie rangée et organisée, et accessoirement à Bill une existence et un bonheur parfaits.

    Bill, lui est le patriarche de la famille. Directeur de deux magasins d’outillage et de bricolage, Bill connaît un succès auprès de tout le monde, ses collègues, ses employés et sa famille. Pourtant Bill se trouvera très vite en conflit (sérieux) avec le prophète de la communauté, accessoirement son beau-père qui lui réclame un pourcentage sur chaque recette des magasins qu’il dirige. Se montrant au prime abord père et mari attentionné, à l’écoute et généreux à l’égard de ses femmes, ses enfants, son frère et sa mère : une femme autoritaire esseulée qui haït son mari et sa propre communauté, Bill se revelera par la suite fortement antipathique, en raison notamment de l’abondance de travail et de ses obsession de résoudre les conflits entre lui et la communauté. Dans cette saison, Bill n’aura qu’une idée en tête : détruire le prophète, obtenir son indépendance pour lui et sa famille. Bien que le portrait de Bill soit le plus souvent positif, Bill m’est antipathique, c’est un homme têtu, souvent maladroit, et sexuellement lâche, qui n’hésite pas à combler ses femmes à coups de viagra dissimulé. Se présentant comme l’unique pilier de la famille, Bill est pourtant qu’un rôle secondaire dont les péripéties sans intérêt n’apportent rien à la compréhension de cette famille qui ne demande qu’à vivre en paix.

    Outre l’atout indéniable des trois formidables femmes, ce qui plaît le plus dans Big Love, c’est le traitement juste et pertinent des enfants de la famille Henrickson. Sarah est une adolescente différente, qui a du mal à accepter le mode de vie de sa famille, se sentant profondément délaissé par un père très occupé et qui préfère manifestement Ben, l’aîné ou le digne héritier de la famille, elle se liera d’amitié avec Heather, une fille issue d’une famille catholique fascinée par la polygamie, cette amitié à la fois pudique et originale, rarement vu ailleurs, permettra à Sarah de se sentir exister autrement que dans son rôle de baby-sitter bénévole et serveuse dans un fast food. Ben le garçon, est chéri de son père, cependant, personne ne remarque sa profonde crise identitaire et sexuelle. Ben est en plein éveil sexuel et doute même de sa sexualité. Désirant s’adonner aux plaisirs de la chair, Ben culpabilise et pense qu’il contrevient aux principes mormons de sa famille. Teenie est la plus jeune du couple Barb-Bill, petite rouquine, elle aime tout autant ses trois mamans. Le couple Nicky-Bill a deux jeunes fils, gâtés par une mère perfectionniste. Le couple Margie-Bill a quant à lui, deux jeunes fils également.

    Paradoxalement, alors que les enfants n’ont qu’un rôle secondaire, on s’attend à les voir traiter de manière importante, étant plus intéressé par une approche sur leur vie que sur la vie du patriarche. C’est ainsi vraiment dommage qu’on n’ait pas la chance de les voir plus souvent.

    En plus d’être une série prenante, bien ficelée et profondément originale, qui se joue des mœurs et des modes de vie américains, Big Love présente quelques intrigues intéressantes et un quotidien familial palpitant qui captive plus qu’on ne croit, Big Love sait prendre son temps et sans frénésie aucune, démontre une vie étonnante sans cesse ponctuée par de nombreux épisodes parfois anecdotiques, parfois intrigants, parfois cataclysmiques.

    En guise d’avant-goût, voici le générique inspiré de cette série hors norme.

     

    Lien permanent Catégories : Big Love, Critiques Imprimer Pin it!